Compte Déplacements de l’Agglomération Troyenne suite à la révision du Plan de Déplacements Urbains

Conformément à la loi SRU du 13 décembre 2000 (article 113), qui rend obligatoire la réalisation des comptes déplacements dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants, le Grand Troyes a réalisé son compte déplacements (année de référence 2011) sur l’aire urbaine de Troyes (149 communes). Par ailleurs, des extractions des résultats ont été réalisées sur le périmètre du Grand Troyes (18 communes).

Un « compte déplacements » est notamment destiné à constituer un outil de suivi du Plan de Déplacements Urbains (PDU). Il permet d’évaluer l’impact financier des politiques de transports, en mettant en évidence la part des dépenses consacrées par chaque financeur à chaque mode de transport.

La dépense globale de transports, évaluée dans le compte déplacements, intègre à la fois les coûts financiers directs engagés par les usagers et les collectivités publiques, et les coûts des nuisances liées aux déplacements de voyageurs (accidents corporels, pollution de l’air, émission de gaz à effet de serre et bruit).

erea-conseil a ainsi accompagné le Grand Troyes tout au long de cette démarche, en suivant la méthode du CEREMA. Cette méthode permet d’évaluer les coûts directs liés aux modes individuels motorisés et aux transports en commun, mais aucune méthode n’est proposée pour les modes actifs. En conséquence, erea-conseil a mis en place une méthode permettant de prendre en compte les investissements liés aux vélos dès l’estimation des coûts directs.

Le rendu de l’étude s’est composé :

  • d’un rapport présentant les données recueillies auprès des collectivités locales et les services de l’Etat, les principales statistiques et données nationales utilisées et les hypothèses prises en cas d’absence de données ;
  • d’un rapport technique présentant les résultats du compte pour l’année 2011 (volet financier et analyse du coût social) ;
  • d’une plaquette de communication à destination des élus, présentant les chiffres-clés ;
    • décomposition de la dépense globale par modes de transport (transports individuels motorisés, transports collectifs, modes actifs),
    • comparaison du coût global d’un kilomètre parcouru et coût des nuisances, suivant les différents modes de transports,
    • décomposition du coût global par kilomètre, par mode et par financeur initial,
  • D’un tableur excel conçu pour être mis à jour ultérieurement par le Maître d’Ouvrage, accompagné de son guide technique à l’attention des utilisateurs. A cette fin, une journée de formation avec les personnes compétentes de l’agglomération a été assurée par erea-conseil.

Enregistrer

Enregistrer