Diagnostic écologique du Domaine de la Lande, sur les communes d’Echourgnac et Servanches (Dordogne)

La Société Civile Holding Financière Charle est propriétaire d’un vaste domaine localisé en Forêt de la Double, sur les communes de Servanches et Echourgnac en Dordogne : le « Domaine de la Lande ».

Ce Domaine, qui autrefois accueillait un golf, couvre une superficie d’environ 278 ha. Il est notamment composé d’une retenue d’eau de 20 ha (« Grand Etang »), de pinèdes de production, et d’habitats naturels : chênaies, landes, tourbières, mares, etc. Le classement d’une partie du Domaine en zone Natura 2000 témoigne des richesses biologiques qu’il abrite.

 

La SC Holding Financière Charle a confié, à erea-conseil, la réalisation d’un diagnostic écologique sur une période de 3 mois (mi-juin à mi-septembre 2015) afin d’évaluer les enjeux écologiques du Domaine.

erea-conseil, au cours des 10 jours d’investigations de terrain complétés par un recueil de données bibliographiques, a pu mettre en évidence sur le Domaine de la Lande la présence de :

  • 50 habitats, dont 4 habitats d’intérêt communautaire ;
  • 192 espèces végétales, dont une protégée au niveau national ;
  • 192 espèces animales, dont 90 protégées en France, 11 inscrites à l’annexe II de la Directive Habitats Faune Flore, 17 inscrites à l’annexe IV de cette même directive et 8 espèces inscrites à l’annexe I de la Directive Oiseaux.

Le Domaine de la Lande, à l’image du Massif forestier de la Double, présente un ensemble complémentaire d’habitats ouverts, d’habitats broussailleux, d’habitats boisés, de milieux aquatiques et cours d’eau de fond de vallées, permettant à une faune et une flore diversifiées de réaliser leur cycle biologique.

La réalisation d’inventaires complémentaires, entre automne et printemps, permettrait de compléter les investigations conduites durant la période estivale, et confirmerait le rôle tout aussi important du site pour les espèces animales (les oiseaux) en migration.

La complétude des inventaires permettrait aussi de définir des orientations de gestion écologique du site à envisager en faveur des espèces sauvages et habitats menacés identifiés.