Dossier de déclaration d’utilité publique et étude d’impact pour la réalisation de 150 kilomètres d’itinéraires cyclables dans le Pays de Marennes

Le projet d’itinéraires cyclables répondait à l’objectif de mise en valeur du patrimoine naturel et historique du Bassin de Marennes, en vue d’un renforcement de l’activité touristique. Aussi, la mise en œuvre de ce projet a été conçue comme le fruit d’une véritable politique intercommunale de développement et d’aménagement local, visant à :

  • Assurer le bouclage d’un réseau entre le Sud et le Nord du Bassin de Marennes, notamment au sein des marais qui présentent actuellement de nombreuses voies en impasses.
  • Améliorer l’accès, pour les cyclistes, des bourgs et des hameaux principaux.
  • Permettre l’accès du public dans les zones présentant un intérêt particulier, et acceptant une fréquentation du type circuit de promenade et de découverte.

Ainsi, ce projet se traduit par :

  • L’exploitation de plus de 150 km de voies existantes pour former des itinéraires cohérents en respectant la sensibilité écologique des milieux environnants.
  • Un jalonnement, cherchant une bonne intégration paysagère, et permettant aux usagers une bonne lisibilité des itinéraires.
  • Des aménagements en faveur de la sécurité routière et des cyclistes dans les marais, (renforcement de chemins, passerelles, traversées de routes, etc).

Le territoire de la Communauté qui regroupe 7 communes : Le Gua, Nieulle-sur-Seudre, St-Sornin, St-Just-Luzac, Hiers-Brouage, Marennes et Bourcefranc-Le-Chapus, se présente comme un isthme au cœur d’une zone de marais.

Le projet d’itinéraire cyclable de l’intercommunalité devait donc composer avec la sensibilité écologique importante de l’ensemble des zones de marais, concernées par 13 ZNIEFF, trois zones proposées pour la mise en place des sites d’intérêt communautaire Européen (réseau de sites Natura 2000), 2 ZICO et 1 ZPS.

Missionnée pour la réalisation de l’étude d’impact, bien en amont de la définition définitive de ce projet d’itinéraire cyclable, notre équipe s’est investie pour une intégration optimale de la problématique environnementale dans la conception de ce projet :

  • En réalisant une « étude d’impact pilote » sur un territoire concentrant toutes les contraintes envisageables pour la réalisation de l’itinéraire à l’échelle du Bassin de Marennes. Cette étude a permis d’identifier la nécessité de l’intégration paysagère des franchissements à créer, en regard de leur situation en Espaces Remarquables, au titre de la loi littoral.
  • En assistant le maître d’ouvrage, pour la définition du tracé, après de nombreuses expertises de terrain.

Enregistrer

Enregistrer