Etude de programmation et d’aménagement du pôle d’échange multimodal de la gare de Lons-le-Saunier

Point central de l’agglomération lédonienne, tant par sa position géographique que par la fonction des espaces contigus à son emprise (pôles scolaires, activités économiques et habitat), le projet de réalisation d’un Pôle d’Echange Multimodal s’inscrit dans la continuité des travaux réalisés dans le bâtiment voyageur de la gare dans le cadre de l’arrivée du TGV Rhin Rhône.

 

Ce projet intègre la réalisation d’une véritable artère urbaine accessible et confortable entre les quartiers Nord et Sud, par la requalification et l’extension d’un passage souterrain passant sous les voies ferrées.

Ce pôle d’échange multimodal devait répondre aux principaux objectifs suivants :

  • proposer un aménagement sécurisé pour les usagers quelque soit le mode de déplacement,
  • privilégier l’arrivée des transports en commun au plus près de la gare,
  • assurer une continuité des parcours de la gare vers la gare routière et vers l’espace urbain,
  • proposer un espace de vente des billets urbains et interurbains,
  • rendre accessible le site conformément aux préconisations de la loi sur l’accessibilité,
  • assurer une cohérence urbaine avec la requalification de la RD 1083,
  • assurer la liaison inter-quartiers notamment par le prolongement du passage souterrain,
  • proposer une diversité de durée de stationnement pour les véhicules légers,
  • définir le niveau de service attendu par les partenaires et le mode de gestion du pôle en exploitation,
  • intégrer la liaison verte débouchant à proximité.

Une première phase de diagnostic a permis de recenser l’ensemble des projets sur le périmètre d’étude à prendre en compte dans la conception du pôle d’échange, de mettre en évidence les enjeux fonciers et d’organisation des déplacements sur le site d’une part et en liaison avec le centre-ville au Nord et le secteur Sud d’autre part.

Une seconde phase a permis la réalisation de 3 scénarios d’aménagement sur des assiettes foncières variables, pouvant correspondre à différents horizons temporels : un double scénario à court terme pouvant être élargi à moyen terme et un troisième scénario plus ambitieux modifiant l’ensemble du fonctionnement urbain du secteur.

Sur la base du scénario retenu, une dernière phase définit les éléments du projet au stade Avant Projet.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer