Etude Environnementale pour le poste source électrique de Villefranche-de-Lauragais – Volet Paysager

Dans un premier temps, une analyse multicritères a permis de déterminer, parmi plusieurs hypothèses d’implantation, le meilleur emplacement possible du futur poste électrique, en croisant l’ensemble des contraintes techniques, économiques et environnementales.

L’étude prend place sur les « serres du Lauragais », un paysage agricole vallonné, caractérisé par de grands panoramas. Les sites d’implantation potentiels sont visuellement exposés, car la ligne électrique 63 kV, à laquelle doit se raccorder le futur poste, suit la plupart des lignes de crête. Seuls quelques bosquets de feuillus, sur les versants courts, créent des situations abritées des regards. Outre son ouverture visuelle, la sensibilité paysagère réside dans la proximité de Monuments Historiques et la finesse de l’échelle du paysage, appréhendée par différents repères bâtis et arborés. Le critère paysager prend donc une place importante dans l’analyse multicritères.

Le périmètre d’implantation, retenu avec le Maître d’Ouvrage, s’inscrit en fond de vallée, adossé à un boisement et relativement éloigné des routes et des zones habitées. Cet emplacement permet de limiter fortement l’impact paysager des installations électriques projetées. Les incidences résiduelles, principalement visuelles, feront l’objet de mesures de réduction, dans le cadre de l’étude d’impact (réalisée sur la base de la description précise du projet et par différents moyens : photo-interprétation, élévations, croquis, photomontages, etc). Les mesures de réduction concernent principalement la préservation des écrans boisés existants et la plantation de haies limitrophes au poste électrique dans une démarche ERC (éviter, réduire, compenser).

Enregistrer

Enregistrer