Etude pour la mise en place d’un schéma local de mobilité du Pays Drouais, axé sur le développement des modes alternatifs à la voiture individuelle

Territoire regroupant 78 communes et près de 110 00 habitants, 6 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale dont 2
inter-régionaux, le Pays Drouais – devenu depuis Communauté d’Agglomération du Pays de Dreux – est situé en limite nord-ouest de
l’Île-de-France, à cheval entre 2 Régions (Centre et Haute-Normandie) et 2 Départements (Eure et Eure-et-Loir). Dans une optique de développement durable de son territoire, le Pays Drouais a souhaité lancer une étude relative à l’organisation et l’optimisation des déplacements mettant l’accent sur les modes alternatifs à la voiture individuelle et préparant la réalisation future du Plan de Déplacements Urbains.

L’étude a comporté un important volet concertation intégrant des entretiens réalisés avec les 6 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale, une enquête écrite auprès des communes sur le covoiturage ainsi que deux ateliers de concertation réunissant des acteurs variés : Conseil Régional, Département, DDT, EPCI, communes, associations, etc.

Sur la base du diagnostic, 2 scénarios contrastés ont été élaborés : le premier visait la mise en cohérence des initiatives tandis que le second, plus ambitieux, affirmait le rôle de la grande agglomération dans le développement du système de mobilité alternatif à la voiture particulière.

L’accès aux gares et aux pôles d’emplois constituant un enjeu majeur, un zoom sur les réponses proposées pour y accéder depuis les différentes zones du territoires a été réalisé afin de s’assurer que le projet répondait à l’ensemble des enjeux identifiés. Le plan d’action est particulièrement développé concernant le conseil en mobilité, l’écomobilité, l’information et la communication.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer