Schéma départemental véloroute, voies vertes (VVV) et randonnées en Charente-Maritime

Le Département souhaitait clarifier sa politique menée depuis plusieurs années en faveur des déplacements doux. L’étude s’est basée sur une importante démarche de concertation auprès des acteurs locaux, avec l’organisation de 6 ateliers territoriaux aussi bien en phase de diagnostic qu’en phase de propositions.

Ces ateliers ont permis de consolider les premières propositions formulées autour des 7 piliers du Schéma Départemental :

  • finaliser les grands itinéraires, en achevant le schéma Véloroutes Voies Vertes actuel y compris sur la partie rétro-littorale et en valorisant les 5 itinéraires de Grande Randonnée,
  • constituer un réseau de boucles locales à l’échelle intercommunale, en réalisant une charte technique départementale pour assurer la cohérence globale et en effectuant des Plans Locaux de Cheminements articulés autour des axes départementaux,
  • proposer une nouvelle gouvernance et un cadre de financement plus cohérent, avec la définition de nouvelles règles précises de financement assurant une gestion équitable des ressources,
  • assurer la sauvegarde des chemins ruraux dans le cadre du PDIPR,
  • favoriser l’intermodalité et valoriser les différents modes de déplacements doux,
  • déployer le label accueil vélo et créer un observatoire départemental,
  • bâtir un plan de communication et de marketing.

Ainsi, le Schéma Départemental Véloroutes, Voies Vertes et Randonnée constitue la feuille de route à suivre par le Département dans les 10 années à venir. Il s’appuie sur une étroite collaboration avec les EPCI et les Comités Départementaux (CDRP et CDCT), fortement impliqués aujourd’hui dans la promotion du développement des modes actifs. Si la mise en œuvre du Schéma coûtera environ 1,3 à 1,7 millions d’euros par an, au Département et aux EPCI, les recettes dégagées devraient à terme contribuer à dynamiser l’activité économique correspondante.

Enregistrer