Politiques de stationnement

Posted on Posted in Compétences PIST

Politiques de stationnement

La prise en compte croissante du stationnement comme outil essentiel des politiques de déplacements et d’aménagement urbain a conduit erea-conseil à développer une expertise spécifique sur ces questions. Les domaines d’intervention en la matière portent sur toutes les étapes de la chaîne décisionnelle.

En amont, la formalisation de politiques de stationnement, soit au sein de Plans de Déplacements Urbains, soit par des études spécifiques, repose sur un diagnostic précis du terrain (enquêtes occupation-respect, enquêtes de rotation, etc.), mais aussi sur un dialogue avec les acteurs
socio-économiques et les habitants : une bonne prise en compte de la manière dont le problème est vécu par les utilisateurs est au moins aussi importante que l’adaptation de l’offre aux usages souhaités.

La formulation de propositions en matière de stationnement (augmentation ou réduction de l’offre, politique tarifaire, produits spécifiques pour les résidents, etc.) implique de connaître parfaitement les implications des différents choix sur les autres domaines de la politique urbaine (déplacements, urbanisme, environnement). Seul un bureau d’études largement pluridisciplinaire comme erea-conseil peut garantir une parfaite prise en compte de ces interrelations.

Dans une optique plus opérationnelle, erea-conseil est en mesure d’intervenir notamment sur trois domaines essentiels :

  • l’évaluation des besoins et la proposition de politiques de stationnement adaptées aux quartiers nouveaux, tant en matière de dimensionnement des parkings que de gestion de l’offre en superstructure (incluant la question de plus en plus fréquente de la mutualisation des ouvrages) et sur voie publique ;
  • la programmation d’ouvrages de stationnement (dimensionnement, schémas de circulation interne, schémas d’accès, positionnement des sorties, interfaces avec l’aménagement urbain, politique tarifaire, politique de mutualisation des usages…) ;
  • la politique tarifaire, qui, alliée à la formulation d’hypothèses en matière de fréquentation, permettra d’établir le volet « recettes » du compte d’exploitation prévisionnel du service de stationnement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer